tous les documents
  • tous les documents
Recherche avancée
Ensemble de recherche :
tous les documents
  • tous les documents
Recherche par couleur
Ensemble de recherche :
tous les documents
  • tous les documents
N° inventaire :
2016.9.1
Copyright :
Musée du Vivant - AgroParisTech
Domaine :
Titre :
Ciel de case dit Maluwana en Wayana
Période - Millésime :
Matériaux - Techniques :
Mesures :
D : 1.200
Description :
Matériaux :
- bois fromager (Kumaka) ou Simali
- terre et pigments naturels
Commentaires :
Mode de fabrication :

Le maluwana est appelé « ciel de case » car il est placé en haut du pilier central du Tukusipan (carbet communautaire rond souvent construit au centre du village servant pour les cérémonies rituelles et autres manifestions villageoises).
Sa fabrication est fastidieuse et longue. Il faut tout d’abord découper dans les contreforts du fromager le disque qui servira de support. Le ciel de case doit nécessairement être fabriqué avec une seule pièce de bois. Plus le maluwana sera grand plus il sera difficile de trouver un contrefort qui puisse permettre la découpe d’un disque au diamètre voulu.
Après avoir découpé le disque, il doit être travaillé et poncé afin d’obtenir une surface plane et une épaisseur homogène d’environ 4 à 8 cm. Après un temps de séchage de moins d’un mois le maluwana pourra être gravé et peint.

Avant de pouvoir peindre les motifs il faut d’abord graver les dessins, la gravure servira de fil conducteur et facilitera la pose de la sève teintée à l’aide de pigments naturels. Ensuite, le disque est peint en noir à partir d’un mélange de noir de fumé et de sève. Ce mélange est utilisé pour d’autres objets comme le Kololo, banc traditionnel wayana.

La fabrication de ce mélange est assez complexe. Il faut tout d’abord récupérer de l’encens (sève de l’arbre à encens). Il sera par la suite brûlé et le noir de fumée sera récupéré à l’aide d’un récipient en forme de « chapeau chinois » (dans beaucoup de cas une poterie fera l’affaire) placé au-dessus du foyer. Ce noir est minutieusement recueilli à l’aide d’une écorce ou morceau de calebasse puis mélangé à la sève du goulette rouge appelé Apulukun en Wayana.

Dès que le disque est gravé et teinté de noir, l’artisan peut commencer à dessiner les motifs à partir d’une sève très collante extraite du Weti mapa ou Poué blanc appelé Tala en Wayana. Cette sève est ensuite mélangée à des pigments naturels végétal ou minéral.

De nos jours les ciels de case sont aussi réalisés en utilisant de la peinture acrylique à la place de la terre et peuvent être de différentes formes.


Usages :

Il joue un rôle de protection et représente les monstres mythiques des récits wayana comme l’esprit de l’eau.

Avant seuls les anciens pouvaient confectionner les ciels de case et si un jeune le faisait il pouvait avoir des problèmes aux yeux

L'artiste réside au village d’Antecume Pata sur le haut Maroni et est Wayana. La taille du maluwana correspond à la taille normale d’un ciel de case positionné au centre du Tukusipan.
Etat actuel :
Bon état
Type de propriété :
Propriété de l'Etat
Institution propriétaire :
Musée du Vivant - AgroParisTech
Mode d'acquisition :
don de l'artiste
Date affectation musée :
12/11/2014
Ananuman Minesteli
Fonction : Auteur
Type de droit : Mention © obligatoire
MVSCU_2016_09_001.jpg

Format : .jpg
7,1 Mo
3928 x 3969 pixels
Original HD
MVSCU_2016_09_001_b-2.JPG

Format : .jpg
19,9 Mo
7360 x 4912 pixels
Sélection
Voir Selection
Déposer ici pour retirer de la sélection