tous les documents
  • tous les documents
Recherche avancée
Ensemble de recherche :
tous les documents
  • tous les documents
Recherche par couleur
Ensemble de recherche :
tous les documents
  • tous les documents
N° inventaire :
2014.0.6.1
Copyright :
Musée du Vivant - AgroParisTech
Domaine :
Dénomination Appellation :
Titre :
L'arbre grec - ῑo Sἐvpov
Période - Millésime :
Matériaux - Techniques :
Mesures :
H. 2.500, L. 0.800
Etat actuel :
Excellent état
Type de propriété :
Propriété de l'Etat
Institution propriétaire :
Musée du Vivant - AgroParisTech
Mode d'acquisition :
don de l'artiste
George Orrimbe
Fonction : Auteur
Précisions sur l'auteur : George Orrimbe exerça la profession d’ingénieur. Parallèlement, en 1975-76, il démarra une production artistique contrainte de sculpteur et peintre.
Son principe de base : appliquer le code des couleurs choisies par Arthur Rimbaud dans son célèbre poème « Voyelles ». Il le modifie sur un point en transformant le blanc (qui n’est pas une couleur) en jaune. La couleur est déduite de la première voyelle du mot et les phrases sont ainsi transposées. Le travail sous contrainte de George Orrimbe préexiste donc de longue date à son entrée à l’OuPeinPo, qui advient en 2007.
Les œuvres de George Orrimbe sont ainsi réalisées sous contrainte, comme d’ailleurs son nom d’artiste né d’un double hommage. George Eric (le Eric n’apparaît pas toujours) de George Orwell dont le vrai nom était Eric Blair. Ensuite, « Or » pour Orwell et « rimbe » de Rimbaud, dont le surnom était Rimbe.

L’OuPeinPo ou Ouvroir de Peinture Potentielle, auquel appartient George Orrimbe, est un groupe d’artistes fondé en 1964 sur le modèle de l’OuLiPo. Cet OuLiPo (Ouvroir de Littérature Potentielle) fut créé en 1960 par Raymond Queneau et François Le Lionnais. Il avait comme ambition de réunir des écrivains et des scientifiques pour produire des œuvres sous une contrainte choisie. Ses membres les plus fameux furent Marcel Duchamp, Italo Calvino ou Georges Perec. Ce dernier réalisa ainsi un roman resté fameux puisqu’il était écrit sans l’usage de la voyelle « e », qui est pourtant la plus commune en langue française.
Ecole : OuPeinPo
Type de droit : Mention © obligatoire
MVSCU_2014_0_06_001.jpg

Format : .jpg
5,9 Mo
2373 x 7253 pixels
Sélection
Voir Selection
Déposer ici pour retirer de la sélection